Poems

A Des à?mes Envolées

Ces âmes que tu rappelles,
Mon coeur, ne reviennent pas.
Pourquoi donc s'obstinent-elles,
Hélas ! à  rester là -bas ?

Dans les sphères éclatantes,
Dans l'azur et les rayons,
Sont-elles donc plus contentes
Qu'avec nous qui les aimions ?

Nous avions sous les tonnelles
Une maison près Saint-Leu.
Comme les fleurs étaient belles !
Comme le ciel était bleu !

Parmi les feuilles tombées,
Nous courions au bois vermeil ;
Nous cherchions des scarabées
Sur les vieux murs au soleil ;

On riait de ce bon rire
Qu'à?den jadis entendit,
Ayant toujours à  se dire
Ce qu'on s'était déjà  dit ;

Je contais la Mère l'Oie ;
On était heureux, Dieu sait !
On poussait des cris de joie
Pour un oiseau qui passait.



Poem topics:

Rate this poem:

Add A Des à?mes Envolées poem to your favorites

Add Poet Victor Marie Hugo to your favorites

Popular Poets

Edith Nesbit (220 poems)
Alexander Brome (1 poems)
Hakīm Abu'l-Qāsim Ferdowsī Tūsī Firdowsi (1 poems)
William Larminie (1 poems)
Alice Milligan (1 poems)
Kuno Meyer (1 poems)
Georg Trakl (0 poems)
Walther von der Vogelweide (4 poems)
Joyce Sutphen (2 poems)
Henry Clarence Kendall (1 poems)

Popular Poems

Loves Harvest, by Henry King
The Olive Of Peace, by James Henry Leigh Hunt
O You Who'Ve Gone On Pilgrimage, by Mewlana Jalaluddin Rumi
My Birthday, by John Henry Newman
Moonlight, by Don Marquis
Her final Summer was it, by Emily Dickinson
Elegy, by Alan Dugan
Lepanto, by Gilbert Keith Chesterton
The Kid, by Clarence Michael James Stanislaus Dennis
The Caged Thrush, by Robert Fuller Murray