Poems

A Des à?mes Envolées

Ces âmes que tu rappelles,
Mon coeur, ne reviennent pas.
Pourquoi donc s'obstinent-elles,
Hélas ! à  rester là -bas ?

Dans les sphères éclatantes,
Dans l'azur et les rayons,
Sont-elles donc plus contentes
Qu'avec nous qui les aimions ?

Nous avions sous les tonnelles
Une maison près Saint-Leu.
Comme les fleurs étaient belles !
Comme le ciel était bleu !

Parmi les feuilles tombées,
Nous courions au bois vermeil ;
Nous cherchions des scarabées
Sur les vieux murs au soleil ;

On riait de ce bon rire
Qu'à?den jadis entendit,
Ayant toujours à  se dire
Ce qu'on s'était déjà  dit ;

Je contais la Mère l'Oie ;
On était heureux, Dieu sait !
On poussait des cris de joie
Pour un oiseau qui passait.



Poem topics:

Rate this poem:

Add A Des à?mes Envolées poem to your favorites

Add Poet Victor Marie Hugo to your favorites

Popular Poets

Charles Churchill (3 poems)
Ludovico Ariosto (2 poems)
Edward Fitzgerald (7 poems)
Edmund Waller (4 poems)
Sydney Dobell (4 poems)
John Davidson (6 poems)
MamaAlphah Thealphah (0 poems)
Kenneth Koch (2 poems)
Pat C. (0 poems)
Ernst Toller (0 poems)

Popular Poems

Safe, by Augusta Davies Webster
There Came Whisperings In The Winds, by Stephen Crane
Cinderella, by Henry Lawson
De Profundis, by C. S. Lewis
And so it ends, by Victoria Sackville-West
Psalm 71 Part 3, by Isaac Watts
In The Vale Of Llangollen, by Arthur Symons
My Neighbors, by Robert William Service
Brigalow Mick, by Harry 'Breaker' Harbord Morant
The Hourglass, by Ben Jonson