Poems

Par Armes Et Vaisseaux Rome Dompta Le Monde

Par armes et vaisseaux Rome dompta le monde,
Et pouvait-on juger qu'une seule cité
Avait de sa grandeur le terme limité
Par la même rondeur de la terre et de l'onde.

Et tant fut la vertu de ce peuple féconde
En vertueux neveux, que sa postérité,
Surmontant ses aà¯eux en brave autorité,
Mesura le haut ciel à  la terre profonde :

Afin qu'ayant rangé tout pouvoir sous sa main,
Rien ne pà»t être borne à  l'empire romain :
Et que, si bien le temps détruit les républiques,

Le temps ne mît si bas la romaine hauteur,
Que le chef déterré aux fondements antiques,
Qui prirent nom de lui, fut découvert menteur.



Poem topics:

Rate this poem:

Add Par Armes Et Vaisseaux Rome Dompta Le Monde poem to your favorites

Add Poet Joachim du Bellay to your favorites

Popular Poets

Joyce Sutphen (2 poems)
Franklin P. Adams (0 poems)
Mikhail Yuryevich Lermontov (4 poems)
William A. Byrne (1 poems)
Stephen Hawes (4 poems)
Hilda Conkling (104 poems)
Umar Ali (0 poems)
George Chapman (3 poems)
Rabia al Basri (1 poems)
Thomas Carew (22 poems)

Popular Poems

Songâ??composed In August, by Robert Burns
Crimen Amoris, by Paul Verlaine
Her Hair, by James Whitcomb Riley
A Hermit Thrush, by Amy Clampitt
A Petition, by Thomas Bailey Aldrich
The End Of The Song, by Emma Lazarus
The Cambridge Ladies Who Live In Furnished Souls, by E. E. Cummings
The Dead To Clemenceau:, by Robinson Jeffers
Matin Song, by Thomas Heywood
Our Rampant Coat-Of-Arms, by Clarence Michael James Stanislaus Dennis