Poems

Par Armes Et Vaisseaux Rome Dompta Le Monde

Par armes et vaisseaux Rome dompta le monde,
Et pouvait-on juger qu'une seule cité
Avait de sa grandeur le terme limité
Par la même rondeur de la terre et de l'onde.

Et tant fut la vertu de ce peuple féconde
En vertueux neveux, que sa postérité,
Surmontant ses aà¯eux en brave autorité,
Mesura le haut ciel à  la terre profonde :

Afin qu'ayant rangé tout pouvoir sous sa main,
Rien ne pà»t être borne à  l'empire romain :
Et que, si bien le temps détruit les républiques,

Le temps ne mît si bas la romaine hauteur,
Que le chef déterré aux fondements antiques,
Qui prirent nom de lui, fut découvert menteur.



Poem topics:

Rate this poem:

Add Par Armes Et Vaisseaux Rome Dompta Le Monde poem to your favorites

Add Poet Joachim du Bellay to your favorites

Popular Poets

Astrologer S.K. Ji. (09887303096) (0 poems)
John Gould Fletcher (2 poems)
Henry Francis Lyte (2 poems)
Charles Churchill (3 poems)
Algernon Charles Swinburne (67 poems)
Hans Christian Andersen (0 poems)
Bill Knott (2 poems)
Torquato Tasso (1 poems)
Stephen Gwynn (1 poems)
Jane Elliot (1 poems)

Popular Poems

Who Would True Valour See, by John Bunyan
Song From The Second Brother, by Thomas Lovell Beddoes
I stole them from a Bee, by Emily Dickinson
Morning, Noon And Night, by James Weldon Johnson
The Angel In The House. Book Ii. Canto Viii., by Coventry Patmore
In Memoriam A. H. H. OBIIT MDCCCXXXIII: Part 084, by Alfred Lord Tennyson
In Obitum M.S. Xo Maij, 1614, by William Browne
Ossianâ??s Grave, by Robinson Jeffers
It Was A' For Our Rightful King, by Robert Burns
The Listener, by Clarence Michael James Stanislaus Dennis